Trio de riz bio de Camargue IGP 5 kg

32,00 € TTC

Le trio de riz bio de Camargue en deux mots

La Camargue offre un environnement idéal pour la riziculture: balayée par les vents qui empêchent la stagnation des insectes, baignée du soleil du midi, bien irriguée par le delta du Rhône, et gratifiée de faibles amplitudes thermiques, elle est aussi protégée depuis l'an 2000 par une IGP "Riz de Camargue" (indication géographique protégée) qui garantit au consommateur la provenance, la traçabilité, et la qualité de ses différents riz. Nous avons fait le choix de riz bio (tous les riz de Camargue ne le sont pas) issus de l'agriculture biologique (Ecocert FR BIO 01), et produits par une entreprise adaptée et solidaire, employant des personnes fragilisées par le handicap et la maladie et leur permettant de retrouver leur place dans la chaine économique locale. Ce trio de riz est un assortiment composé de 70% de riz demi-complet, de 20% de riz rouge, et de 10% de riz noir, chacun d'entre eux pouvant être achetés séparément chez nous. Valeurs nutritionnelles pour 100g de riz cru: énergie 352 Kcal/ 1474 KJ, graisses 2.0 g dont AGS 0.5 g, glucides 74.7 g dont sucres 0.6 g, protéines 7.2 g, sel 0.0 g. Riz issus de l'agriculture biologique (Ecocert FR BIO 01) et certifiés Handi-solidaire. Vendu en sac de 5 kg

Trio de riz bio: l'histoire du riz de Camargue:

L'histoire de la culture du riz de Camargue, à l'instar du Rhône qui l'a vu naitre, n'est pas un long fleuve tranquille. Apparue timidement au moyen-âge, elle fût longtemps considérée comme un moyen de désalinisation et d'assèchement des sols, la production servant essentiellement de nourriture à cochon... Il fallut attendre la deuxième guerre mondiale, et les restrictions alimentaires pour relancer la culture du riz. Des milliers de travailleurs indochinois furent réquisitionnés pour soutenir l'effort de guerre de la "mère patrie", un épisode peu glorieux qui tourna court en 40. Les Indochinois bloqués en France furent alors "invités" à prodiguer leur savoir faire en riziculture en Camargue, avant de pouvoir rentrer chez eux en 48. Endiguement du Rhône, irrigation maitrisée, mécanisation et subventions de la PAC firent ensuite des merveilles. C'est aujourd'hui la moitié de la surface agricole utile de la Camargue qui est ensemencée en riz.

Les menaces qui pèsent sur le riz de Camargue:

Les subventions de la PAC peuvent parfois être à double tranchant. Assez généreuses pour le riz de Camargue, ce qui lui permit de s'écouler à des prix artificiellement bas, elles sont aujourd'hui en train de fondre comme neige au soleil, tout comme les aides françaises, alors que les Italiens ou les Espagnols restent massivement subventionnés. La filière rizicole française est tout entière menacée, les surfaces ont d'ailleurs commencé à diminuer sérieusement. Il nous apparait donc plus que jamais crucial de soutenir les courageux qui s'accrochent encore, en consommant le haut de gamme de cette production, bio, IGP, et produite par une entité à taille humaine, et au vrai prix de marché.