Duralex 

Produits de 1 - 11 sur 11
Produits de 1 - 11 sur 11

Si elle s'est récemment (2019) vue décerner le fameux label EPV (Entreprise du Patrimoine vivant) distinguant les savoirs-faire d'excellence, il y a bien longtemps que Duralex fait partie du patrimoine français tout court. Cette entreprise de légende, associée au verre trempé, est devenue le synonyme d'un convivialité au quotidien. Les articles ...

Si elle s'est récemment (2019) vue décerner le fameux label EPV (Entreprise du Patrimoine vivant) distinguant les savoirs-faire d'excellence, il y a bien longtemps que Duralex fait partie du patrimoine français tout court. Cette entreprise de légende, associée au verre trempé, est devenue le synonyme d'un convivialité au quotidien. Les articles Duralex entrent de plein droit dans la grande famille des produits "utiles et familiers" de Landmade.

La légende Duralex

Si la verrerie fût fondée en 1927, ce n'est qu'en 1944, sous l'impulsion de Saint-Gobain que le nom Duralex apparût et en 1946 que les emblématiques gobelets "Gigogne" furent lancés, suivis en 1954 par les "Picardie". A eux deux, ils créerent le mythe Duralex. Présents partout, de la moindre cantine de province au placards des studios de vacances, en passant par les bistrots tendance, on en trouve jusqu'au prestigieux MoMA de NY, ou entre les mains de Daniel Craig, sur un tournage de Jales Bond... Un mythe qui dépasse donc nos simples frontières, les verres Duralex rejoignant au panthéon des produits iconiques français, la baguette de pain, la boule de pétanque, la 2CV, le savon de Marseille, et j'en passe... Synonyme des plaisirs simples du quotidien, des repas EN famille, plus que des repas DE famille, Duralex symbolise un art de vivre populaire à la française. 

Duralex et le verre trempé

Duralex est typiquement un produit de la reconstruction. A l'instar de la chaise d'école en tube, ou de la cocotte minute Seb, la marque s'appuie sur le modernisme ambiant d'après guerre: faire du costaud, du pratique, du local et du pas trop cher, les besoins de rééquipement des français de toutes catégories sociales étant gigantesques. La technicité sur laquelle Duralex s'est appuyée est le verre trempé, un procédé de refroidissement brutal après cuisson à 700 °, qui rend le verre 2.5 fois plus résistant qu'un verre mécanique classique, et rend les fragments moins coupants s'il se casse éventuellement. Argument imparable, inscrit d'emblée dans le nom même de la marque ("dura...lex"), qui lui assurât une rapide diffusion en restauration collective, puis dans les foyers. Du costaud, du pratique, du local (99% des matières permières viennet de France), du pas cher. Duralex, qui a su s'inscrire dans l'air du temps de son époque, pourrait bien s'avérer 75 ans plus tard, de nouveau d'une extrême modernité.

Duralex, des gobelets mais pas que

Des deux gobelets fétiche de chez Duralex, le "Gigogne" et le "Picardie", nous n'avons finalement retenu que le premier, de design plus épuré. Nous y avons ajouté la ligne "Unie" un verre conique plus haut de silhouette (on dit une "chope" en terme de métier), mais qui reste lui aussi ultra simple. Le bol parisien, extrapolé des "Gigogne" avec sa bonne bouille ronde cerclée des deux anneaux catactéristiques nous a paru devoir rejoindre le reste de la sélection Duralex de Landmade. Ce qui a également retenu notre attention, c'est un produit que bizarrement, les gens de chez Duralex que nous avions rencontré sur un salon au démarrage de Landmade, semblaient un peu dédaigner: les assiettes transparentes "Lys". Un produit à l'époque plutôt destiné à l'exportation dans des pays du tiers-monde, mais qui nous avaient "tapé dans l'oeil", et qui se sont avérées un véritable succès commercial chez nous. A re-découvrir donc, en les associant à nos couverts de cantine en inox 100% made in france eux aussi.

More