balai en paille 5 fils bleus

En stock

19,90 € TTC

Le balai en paille en deux mots

"Utile et familier" en diable, le balai de paille 5 fils est un produit de tous les jours à redécouvrir. On en trouve d'importation à tous les prix, mais celui-là nous vient tout droit de Grisolles (près de Montauban), la capitale européenne du balai de paille en France. Muni d'un grand manche de pin des Landes et de 46 cm de paille de sorgho ligaturée autour d'un solide "paillon", il est conçu pour balayer les terrasses lisses ou irrégulières en restant relativement flexible. Si le balai de paille est prévu pour l'extérieur, il pourra également servir à l'intérieur sur tous sols durs et inégaux (carrelages, carreaux de ciment, dallages de pierre) ou pour brosser les tapis. Poids 850 g. Longueur 1.40 m, largeur 35 cm. 5 fils, poire roulée. Fabrication française.

Un balai de paille 100% naturel

Fabriqué artisanalement par le dernier artisan détenteur de ce savoir-faire ancestral à Grisolles, le balai en paille met en oeuvre quelques machines spécialisées pour les tâches les plus ingrates (pose des liens coutures), beaucoup d'huile de coude, et des matières premières 100% naturelles: manches à balais en pin des Landes, un bois léger, robuste et dont la pousse rapide permet d'éviter les noeuds, et la fameuse paille de Sorgho, recultivée depuis peu à Grisolles. Si le sorgho est d'origine africaine, il se cultive sur tous les continents. Celui qui est utilisé pour la fabrication de ce balai de paille est d'origine européenne, en attendant que le sorgho de Grisolles ne prenne le relai. L'âme du balai (le paillon) est soit en basse tige de sorgho, soit en joncs de Camargue.

Les plus d'un balai de paille de Grisolles

Le balai de paille d'importation, principalement des pays de l'Est, est fabriqué à la va-vite, en faisant souvent l'économie du "paillon". Le paillon, étape indispensable du balai de paille de Grisolles est un premier assemblage de fibres épaisses et dures (parties basses de la tige de sorgho ou jonc de Camargue) autour du manche, avant même que ne soient installées les faisceaux de paille fines (parties hautes de la tige de sorgho) qui forment la partie visible et efficace du balai. C'est la colonne vertébrale du balai. Un balai de paille sans paillon sera tout aussi joli à première vue, mais beaucoup moins épais, et s'avèrera sans grande tenue dans le temps. Si un vrai balai de paille de Grisolles n'est pas non plus inusable, il sera plus rigide et bien plus durable. Un balai de paille doit être rangé suspendu ou posé sur le manche tête en haut, ne jamais le laisser "sur la paille". Attention au endroits trop secs (proximité de radiateurs ou de vitres), la paille peut être réhumidifiée de temps en temps en la trempant brièvement dans de l'eau chaude jusqu'aux liens et en laissant sécher à l'air libre.

POUR COMPLETER