EPICERIE 

Produits de 1 - 56 sur 56
Produits de 1 - 56 sur 56

Le concept store LANDMADE s'aventure aussi sur les étagères de nos celliers, toujours avec la même ligne de conduite: des produits simples et d'usage courant, mais bien faits, en mettant ici l'accent sur la valeur gustative du contenu. Bio quand c'est possible, pas toujours locale (les pâtes italiennes, le poivre cambodgien, c'est quand même aut...

Le concept store LANDMADE s'aventure aussi sur les étagères de nos celliers, toujours avec la même ligne de conduite: des produits simples et d'usage courant, mais bien faits, en mettant ici l'accent sur la valeur gustative du contenu. Bio quand c'est possible, pas toujours locale (les pâtes italiennes, le poivre cambodgien, c'est quand même autre chose...) cette base de placard, anodine de prime abord,  se veut très "gourmande". 

Une obsession du goût authentique et de la qualité qui se traduit inévitablement par un certain prix. Faire un bon produit, c'est une question de savoir-faire, mais bien souvent aussi une affaire de temps. Les "process" anciens ne font pas d'impasse sur toutes les étapes importantes de l'élaboration d'un produit, ni ne "massifient" les doses, histoire de "rationnaliser" et de faire baisser le prix de revient. Dessication lente des pâtes, maturation du vinaigre à l'air lire pendant plusieurs mois, cuisson des confitures par petites bassines de 20 kg, emboitage des sardines non congelées à la main, partout vous retrouverez ces mentions d'étapes chronophages et pourtant indispensables à la réalisation d'un bon produit. 

LANDMADE ne se veut pas pour autant une "épicerie fine". Des produits bons et bien faits, mais qui fuient toute sophistication inutile: pas de mélanges par exemple, nos confitures ressemblent à celles que vous pourriez faire à la maison: dans la confiture de fraise, que de la fraise... ; les recettes de sardines se cantonnent aux grands classiques (huile, tomate), du poivre (mais quel poivre...!) du sel (de Guérande IGP...), quelques épices de base. Pas non plus de prédilection pour les "produits du monde", hormis le thé ou le café, qui font partie de nos fonds de placards depuis belle lurette. Mais là aussi, que des classiques.

S'attacher à la qualité des produits de base va cependant à l'encontre des préceptes du marketing classique, selon lequel le "basique" est le domaine du premier prix et de la moindre qualité, la marge se faisant sur les produits rares et sophistiqués. Le client Landmade sait pourtant que c'est sur les produits de tous les jours qu'il faut être sans concession.

More